Toute tradition est-elle bonne ?

On peut avoir un sentiment mêlé face à la « tradition ».

On connait tous des traditions que l’on juge bonnes, et d’autres que l’on estime mauvaises. La question est d’ailleurs largement débattue entre les pharisiens, hommes de traditions, « dépositaires de la loi » et Jésus lui-même. Matthieu 15. 2-3

Dieu ne veut pas que nous soyons enfermés dans des lois et des traditions mais que nous les mettions en pratique avec un esprit de discernement. 

 

Qu’est-ce que la tradition ?

La pratique de transmettre des histoires, des croyances et des habitudes d’une génération à une autre. Les traditions visent à établir et renforcer un fort sentiment d’identité. La pratique de traditions donne à nos enfants de la stabilité, de la fiabilité, et beaucoup de grands souvenirs. Il y a dans la Bible de nombreuses références qui nous en parlent : Gen 28.18 : Béthel, lieu où Jacob fit un pacte avec Dieu. 

Dans ce passage de Josué lorsque les Israélites franchirent enfin le Jourdain après les 40 années de désert : Jos 4:20, ces tas de pierres ont du sens, de la valeur pour les générations futures. Lorsque les enfants passent devant, ils demandent à leurs parents ce qui s’est passé à et les parents racontent…  Pour ne pas oublier ce que le Seigneur fait pour nous.

Mettons en place des traditions, tout au long de l’année, et tout au long de la vie de l’enfant… En développant des traditions pleines de sens, nous ferons entrer nos enfants dans un héritage qui les accompagnera toute leur vie. C’est aussi constituer pour eux un héritage spirituel. 

 

Revenir aux 4 principes :