Obéir

La routine semble s’installer maintenant. École, activités diverses etc…
Il me semble qu’une des choses difficiles pour nous parents et aussi pour nos enfants est ce mot : obéir.
Obéir à la maîtresse, obéir à notre patron, obéir aux parents ???
Comment apprend-on à nos enfants à obéir ?
L’obéissance n’est-elle pas primordiale, surtout dans notre relation à Dieu ?
Allez… quelques PLICs pour en parler en famille…
Pour nos enfants et…. pour nous aussi 🙂

Ça en vaut la peine…

Matériel: petites récompenses (friandises, bonbons, petits jouets etc.), et deux téléphones portables.
Cachez une petite récompense. Demandez à vos enfants, chacun leur tour, d’envoyer un texto ou d’appeler votre téléphone portable et donnez une instruction simple (qui les aidera à trouver la récompense). Ils s’exécutent et attendent l’instruction suivante dans le texto suivant.
Exemples d’instructions : sortir dans le jardin, faire 10 pas vers la droite, chercher au coin de la maison, regarder dans la coffre de la voiture etc…
Partagez la récompense.
Parlez de l’histoire de Samuel (1 Samuel 3), qui a écouté et obéi aux instructions de Dieu.
L’obéissance plait à Dieu.
Il y a une récompense pour ceux qui écoutent et obéissent à Dieu.

Être tranquille et écouter

Ecrivez quelques phrases simples sur des bouts de papier. (Tu as fini la boîte de céréales, j’aime manger du pop corn quand je regarde un film, le chien machouille le pied de la chaise, je n’ai plus de vêtements propres, ne sois pas en retard pour le repas etc.)
Gardez un papier pour vous, avec écrit dessus : “Dieu t’aime”.
Choisissez une personne qui sera le “receveur” (celui qui écoute) et les autres seront les messagers. Au signal, les messagers devront crier très fort leur message pendant 30 secondes, tous en même temps (Réglez un minuteur …)
Quant à vous, dites aussi votre message, mais tout calmement, presqu’en chuchotant.
Demandez :
  • Quels messages avez-vous entendus ? Pourquoi ?
  • Avez-vous entendu mon message très important ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?
Dieu nous parle mais nous n’écoutons souvent pas, ou bien nous ne pouvons pas l’entendre.
  • Comment Dieu -t-il parlé à Samuel ? (d’une voix audible)
  • Comment Dieu nous parle-t-il aujourd’hui ? (principalement par la Bible, mais aussi au travers d’autres pesonnes comme les parents, un moniteur… et par son Saint Esprit)

Pour obéir à Dieu, il faut savoir rester tranquille pour l’entendre, et porter attention à sa voix, au milieu de toutes ces choses qui accaparent notre attention chaque jour.

Tes pensées sont importantes

 Lisez Psaumes 19.15 : “Qu’elles te fassent plaisir, les paroles de ma bouche et les pensées de mon cœur, Seigneur, mon solide rocher, mon défenseur !
Demandez aux enfants de penser à des signes correspondant aux différents mots de ce verset. (par exemple pointer le doigt vers la bouche, faire un cœur avec les deux mains, taper du poing dans l’autre main pour montrer la solidité du rocher etc.)
  • Quelle était la prière de David ? (que ses pensées et ses paroles fassent plaisir à Dieu )
David voulait plaire à Dieu non seulement avec ses paroles, mais aussi avec ses pensées. Parfois la vraie bataille de l’obéissance se joue dans nos pensées. Lorsque nous pensons mal, les mots et les actions suivront.

A chaque fois que la maman de Pauline lui demandait de faire quelque chose, Pauline avait de mauvaises pensées comme “j’aimerais qu’elle se taise et me laisse tranquille, ou, j’en ai assez de faire ce qu’elle me dit, ou, elle fait son autoritaire !”. Ces pensées sont arrivées bien vite à la bouche de Pauline et elle a eu quelques soucis….

  • Que peux-tu faire quand tu as de mauvaises pensées ? (demande l’aide de Dieu, remplace la mauvaise pensée par une meilleure ou une différente, demande pardon à Dieu …)
  • Quelles bonnes pensées peuvent venir remplacer les mauvaises quand tes parents te demandent de faire quelque chose ? (ils veulent le meilleur pour moi, ils m’apprennent à être responsable, l’obéissance est toujours récompensée, Dieu aime que j’obéisse etc…)
 Dieu se soucie de nos pensées car c’est souvent là que commence le péché. Nous devons apprendre à contrôler nos pensées si nous voulons contrôler nos actions.