Marcher dans la lumière

L’autre soir, en allant amener ma fille au Handball, je me suis rendue compte qu’il faisait encore jour !!! Ca nous a réjoui, de voir les jours enfin s’allonger, comme un avant goût des belles soirées d’été… (snif)
La lumière… Besoin essentiel, n’est-ce pas ? Vital.
Et nécessaire pour rayonner… ou pour savoir où aller
Allez… quelques PLICs pour en parler !

“Enlève ton foulard !”

Bandez les yeux à un de vos enfants. Faites-lui faire une course d’obstacles simple (oreillers, chaise, table, etc.), les yeux bandés. Puis, retirez-lui le foulard des yeux et faites-lui faire la même course d’obstacles.
Changez la course, et faites passer un autre enfant, toujours avec, puis sans le foulard.
Demandez :
“Qu’est-ce qui était le plus facile, AVEC ou SANS le foulard ?”

Bien entendu, le plus facile est de faire le parcours sans le foulard devant les yeux, quand on peut voir où on va.
Lisez ensemble 1 Jean 1.5, 7 : “Voici le message que nous avons entendu de Jésus-Christ et que nous vous annonçons : Dieu est lumière et il n’y a aucune obscurité en lui…. Mais si nous vivons dans la lumière, comme Dieu lui-même est dans la lumière, alors nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de Jésus, son Fils, nous purifie de tout péché.
La Bible nous dit que marcher avec Dieu, c’est comme marcher dans la lumière – être capable de voir où on va. Nous pouvons connaître le bon chemin et ne pas nous perdre et être tourmenté comme si nous marchions dans les ténèbres du péché.

 

Trouver la lumière…

Jouez à cache-cache dans le noir. (si vos enfants sont très jeunes, faites des équipes 1 adulte/1 enfant)
Choisissez une personne qui va compter et chercher, et donnez-lui une lampe de poche. Éteignez toutes les lumières de la maison et cachez vous. Une fois que celui qui doit chercher a compté jusqu’à 50, il peut commencer à chercher à l’aide de la lampe de poche. Quand il trouve quelqu’un, il peut le ramener au point de départ à l’aide de la lampe.
Recommencez avec un autre “chercheur”.

“Comment vous êtes-vous senti en vous cachant dans le noir ?” (peur, pas en sécurité …)
“Comment vous sentiriez-vous si on vivait tout le temps dans le noir – aucune lumière ?” (peur, pas en sécurité …)

La Bible dit que vivre dans le péché, c’est comme “marcher dans les ténèbres”. Quand nous invitons Jésus dans nos vies, c’est comme si on marchait dans la lumière (1 Jean 1.7).
Il enlève notre péché et nous pouvons le suivre et trouver le bon chemin.

Aimes-tu ta veilleuse ?

Au moment du coucher, allumez la veilleuse et demandez :

“Aimes-tu ta veilleuse ? Pourquoi ?” (Elle me rassure, je me sens bien, je peux voir un peu…)

“De quelle façon est-ce qu’elle t’aide ?” (je peux voir où je vais quand je me lève, met une lumière là où je marche, me réconforte comme cela j’ai moins peur du noir…)

Lisez le Psaume 119.105 (“Ta Parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.”)

Pourquoi peut-on comparer Dieu à une lumière ? (Il nous aide à savoir où aller, nous montre le chemin vers le ciel, nous réconforte quand nous sommes tristes…)