L’espérance

J’espère…

Dans la voiture, jouez à dire chacun à votre tour quelque chose que vous aimeriez qu’il se passe : “J’espère… que le repas sera sur la table quand on arrive.” “J’espère….” Laissez parler votre imagination !
Espérer en Dieu est un petit peu différent que tout ce que nous avons énuméré. Quand on espère en Dieu, nous disons que nous croyons en Dieu et en sa Parole. Cela ne veut pas dire que tout ira toujours bien, mais cela veut dire que Dieu fera tout concourir à notre bien – MÊME les mauvaises choses. (voir Romain 8.28). Parfois nous devons être patients et attendre que Dieu fasse concourir toutes ces choses pour notre bien, mais il a promis qu’il le fera et sa Parole est vraie !

Comment parler à Dieu ?

Matériel : deux pots de yaourt vides, un clou, de la ficelle (environ 3 mètres), des ciseaux, deux trombones.
Avec le clou, faites un trou dans le fond d’un pot de yaourt et passez-y une extrêmité de la ficelle. Tirez de quelques cms et accrochez un trombone. Puis faites un trou dans l’autre pot et passez-y l’autre bout de la ficelle, accrochez l’autre trombone. Vous avez maintenant un téléphone. 🙂
Donnez un des pots à un des enfants et dites-lui de reculer jusqu’à ce que la ficelle soit tendue. Mettez le pot à votre oreille et demandez à votre enfant de parler dans l’autre pot. Amusez-vous à parler et écouter.
Principe : tout ce qui bouge produit un son en provoquant des vibrations ou un mouvement de l’air. Votre voix est une vibration (mettez votre main sur votre gorge quand vous parlez pour les sentir). Quand on parle dans le pot, les vibrations de notre voix vont dans le pot, puis dans la ficelle, jusqu’à l’autre pot. Le pot canalise votre voix vers l’oreille de votre enfant. Nos oreilles collectent ensuite ces vibrations (mouvements de l’air) et les changent en signaux envoyés vers notre cerveau. Notre cerveau interprète ces signaux comme des sons.
Demandez :
Comment pouvons-nous parler à Dieu ? (par la prière) Comment Dieu nous parle-t-il ? (par la Bible)
Dieu nous donne de l’espérance en nous accordant ce privilège de pouvoir lui demander n’importe quoi. Dieu veut que nous lui parlions et qu’on croie que rien n’est impossible avec lui. Il écrit beaucoup de paroles d’espérance (promesses) pour nous dans la Bible.

Tempête sur la mer

Mimez une histoire de la Bible, celle d’un homme appelé Paul, qui a mis son espérance en Dieu et a su être patient. On trouve cette histoire en Actes 27. Vos enfants peuvent mimer, alors que vous lisez l’histoire. Vous pouvez même filmer pour la revisionner tous ensemble après. Cela peut être assez drôle et plaisant pour vos enfants…
Personnages : Paul, le centurion (soldat qui surveillait Paul), autres marins, un ange de Dieu. Accessoires : épée, un bout de tissu pour mettre sur la tête, miche de pain. Faites un bateau avec des chaises ou d’autres meubles.
Après le mime, demandez : Comment vous seriez-vous senti si vous aviez été à la place de Paul ? Comment Paul montrait-il son espérance en Dieu ? (il a prié et a cru aux paroles de Dieu quand l’ange est venu le réconforter) Comment peux-tu mettre ton espérance en Dieu dans une situation difficile ? (en croyant que Dieu est avec toi et qu’il fera tout concourir pour ton bien).