Le contentement

Décembre… Noël et toutes ses joies. Oui, mais parfois… dans le stress, les courses, le cadeaux, les repas à préparer etc…
Et nos enfants ? Sont-ils plus heureux des cadeaux qu’ils vont recevoir ou de la naissance de Jésus ?
Noël, et la vision d’une soirée paisible au coin du feu, les chants de Noël…. Est-ce toujours le cas ?
Il peut être bon de se rappeler d’un secret de bonheur pour ces jours à venir. Un secret donné par l’apôtre Paul en Philippiens 4.12 : En toutes choses et en toutes circonstances, j’ai appris le secret et d’être rassasié et d’avoir faim, et d’être dans l’abondance et d’être dans le besoin.  Ce secret ? c’est le contentement.
Un secret rendu possible par la naissance de ce bébé, en cette nuit de Noël.
Apprenons en famille ce secret, petits et grands. Pour que cette période de Noël soit une période de joie, remplie de bonheur.
Allez, quelques PLICs pour en parler.

 

Vous ne me volerez pas ma joie !

Matériel : papiers et crayons

Donnez un morceau de papier et un crayon à chacun. Puis demandez-leur d ‘écrire une chose qui leur vole.enlève leur joie. Une autre façon de réfléchir à cela est de se demander ce qui nous rend triste ou insatisfait.

  • Mon vélo est trop vieux et ne roule plus très bien.
  • J’aimerais tellement avoir ce que ……. a eu.
  • Je ne suis jamais le premier.
  • J’ai encore dû aider à une tâche ménagère.
  • J’ai trop de devoirs.
  • J’ai peur de l’orage.
  • J’ai peur de rater mon évaluation.

Scotchez ces papiers (voleurs de joie) au dos de chacun. Écrivez “JOIE” sur un autre bout de papier, choisissez une personne qui ‘aura la joie’ et scotchez-lui le papier sur le dos. Le but du jeu est pour les voleurs de joie” de courir après la joie et d’attraper le papier “JOIE”.

Délimitez une zone dans laquelle vous jouerez. Si le porteur de joie passe la limite, on ne plus le toucher. Si on l’attrape, mettez la “JOIE” sur quelqu’un d’autre et rejouez.

Après le jeu, discutez :

  • Est-ce que vous avez l’impression que les gens ou les événements essaient de vous voler votre joie ?
  • Qu’est-ce que la joie ?
  • Comment la reçoit-on ?
  • Qu’est-ce qui est le plus facile – l’obtenir ou la perdre ?

J’ai un secret !

Lisez en famille Philippiens 4.11 et 12 pour connaitre le secret du contentement.

Voici un petit résumé de ce secret :

  1. Exposez la situation à Dieu.
  2. Pensez positif !
  3. Remerciez Dieu.

Parfois, des choses nous arrivent et nous volent notre joie et notre contentement. Que pouvons-nous alors faire ?

Pensez à une situation difficile et utilisez le “secret” pour trouver un moyen de rester “content” à l’intérieur.

Exemple : Ta grand maman est malade, tu es triste et tu t’inquiètes qu’elle puisse mourir.

  1. Dis à Dieu ce que tu ressens et demande-lui son aide.
  2. Quand tu es tenté d’avoir des pensées sombres, pense à des bons moments que tu as eus avec ta grand-mère. Pense à des versets de la Bible qui te réconfortent.
  3. Remercie Dieu de t’écouter. Remercie Dieu pour sa sagesse et le fait qu’il fera ce qui est le meilleur. Nous pouvons être contents même si Dieu ne répond pas toujours de la façon dont nous aurions voulu. Il peut nous aider à accepter la situation.

 

Une nouvelle règle…

Se plaindre peut parfois devenir une habitude, alors essayez d’aider vos enfants dans ce domaine en instaurant une nouvelle règle :

A chaque fois qu’on se plaint, on doit dire trois choses positives.

Exemple : Pourquoi on mange toujours de la purée…… Y en a marre !

3 choses positives :

  • Je suis content qu’il y ait du steak haché. C’est ce que je préfère !
  • Je suis content qu’on ait de quoi manger.
  • Je suis content que Maman ait fait à manger pour nous….