La tentation

La tentation…
Nous, en tant qu’adultes, comprenons ce mot et nous nous sentons concernés par le sujet (enfin je crois…). Mais quand est-il de nos enfants ? Savent-ils ce que c’est et comment réagir face à cela? Sont-ils confrontés à cela ? Je pense que oui… face à des bonbons, un jouet ou des vêtements de marque ? Face à un comportement aussi ?
Si on aborde cela jeune, peut-être cela les aidera à faire face avec courage a des plus grandes tentations aux conséquences plus graves ?
Allez, quelques PLICs pour en parler.

C’est quoi la tentation ?

Matériel : un paquet de gâteaux qu’ils aiment bien, ou de bonbons.

Expliquez ce que veut dire la tentation a l’aide d’une leçon d’objet. Juste avant le repas, montrez le paquet de gâteaux ou les bonbons et dites quelque chose comme ça :

  • J’ai acheté ces gâteaux (ou bonbons), mais comme c’est bientôt l’heure de manger, on attendra après le repas pour y goûter. Vous n’avez pas le droit d’en prendre avant de manger.
  • Par quoi seriez-vous tentés si je laissais le paquet sur la table et que je quittais la pièce ? (manger un gâteau/bonbon)
  • C’est quoi, la tentation ? (le désir de faire quelque chose d’interdit, le désir de faire quelque chose de mal…)

Nous sommes tous tentés. Ce n’est pas mauvais d’être tentés – de vouloir manger le gâteau ou le bonbon. Ce qui est mal, c’est de céder à la tentation et de manger le gâteau/bonbon.

Un bon exemple !

Apprenez quelque chose à vos enfants en montrant l’exemple.
(Idées : comment … faire son lit, fabriquer un avion en papier, se tenir sur la tête, faire ses lacets…)

  • Qu’as-tu appris par mon exemple ?
  • Qu’est-ce qu’un exemple ? (un modèle. quelque que l’on peut imiter ou pas…)

Nous pouvons lire dans 1 Corinthiens 10, ce que Paul a conseillé aux gens de Corinthe. Il leur a dit qu’ils (et nous) pouvions apprendre des Israélites qui ont été tentés et qui ont succombé à la tentation.

Voici trois choses que nous pouvons apprendre de leur exemple :

  1. Ne désire pas de choses mauvaises (1 Corinthiens 10.6)
  2. Se plaindre et ne pas être reconnaissant nous conduit à pécher (1 Corinthiens 10.9-10)
  3. Nous sommes tous tentés, mais Dieu peut nous aider à vaincre la tentation et à ne pas pécher (1 Corinthiens 10.13)

Trouver de l’aide face à la tentation

Chaque matin, dans vos prières, pensez à ce verset de Matthieu 6.13 (un morceau du Notre Père : Ne nous soumets pas à la tentation mais délivre nous du mal.)

Réfléchissez ensemble aux choses qu’on peut faire quand on est tenté. On peut écrire ces propositions sur des morceaux de papier et que les enfants en choisissent une qu’ils miment devant la famille.

  • s’en aller
  • demander de l’aide
  • prier
  • dire “non” ou secouer la tête pour dire non
  • penser à un verset de la Bible qui pourrait nous aider

Dieu a promis qu’il nous donnerait toujours un moyen de nous en sortir (1 Corinthiens 10.13).